Sabotage 79 - Dirty Waves

Publié le par Merrick

Passé le titre éponyme de cet album, aux élans électriques et aux harmonies vocales aussi impressionnantes qu'émouvantes, ce disque de Sabotage 79 devient une invitation totale et fascinante à la danse et à la découverte de styles aussi variés qu'admirables. Ainsi, loin de n'être qu'un simple CD d'electronica mâtinée de sonorités pop et et électriques, l'album devient à lui seul une bibliothèque musicale captivante et remarquablement construite. On y rencontre ainsi des rythmes à la fois trip-hop, electro, rock, psychédélique new wave et parfois disco et funk; des guitares électriques et soudainement sages et sensibles, des sons électroniques subtils et doux, sans jamais saturer l'atmosphère unique de chaque titre. Plus q'une simple interprétation, il s'agit ici d'un jeu musical auquel l'auditeur est convié, si tant est que celui-ci accepte de tenter sa chance; ainsi, grâce à une plurarité de styles remarquable et impressionnante, Sabotage 79 transmet un témoignage éclairé et intelligent de ce que la musique signifie dans son souci d'expérimentation et de découvertes. Le jeu se fait également au niveau des voix, tantôt électroniques et pourtant tellement sensibles, tantôt graves et douces, mais toujours en parfaite adéquation avec toute une palette de sonorités chaudes et sincèrement uniques -grâce notamment à l'utilisation de paroles en Français dans le texte, émouvantes et sincères). Proche dans sa démarche de nos chers Sicken Treat, de par ce mélange intrigant au premier abord, puis finalement indispensable, de sonorités naturelles et artificielles, Sabotage 79 livre ici un formidable album, varié et subtil, émouvant, drôle parfois, mais toujours respectueux et dans un esprit de variations musicales et de tonalités versatiles. Une nouvelle découverte grâce à l'excellent label Caravan/Cloud, à découvrir le plus rapidement possible...

Slug


After hearing the amazing electric sounds and impressively moving vocals of the title song of this album, this particular one becomes a fascinating and completer invitation to dance and discovering various and wonderful musical styles. Therefore, apart from only being a simple electronica-pop album, Dirty Waves appears to be a kind of captivating and intelligently built musical library. The listen is then invited to hear trip-hop, electro, new wave, rock, psychedelic and sometimes disco-funk soundscapes and tunes, overdrived then slow guitars, subtle and sweet electronic sounds. But all these sounds never overdub each title's unique mood and atmosphere. More than only being a simple musical performance, this album appears to be a kind of musical game, in which each listener, as long as he/she wants to play this particular game, is invited to discover various impressive and remarkable musical styles. Thanks to this intelligent music, Sabotage 79 composes a light anf intelligent testimony of what music appeals to become, when it is cleverly improved and discovered. An amazing vocal game is also played here; sometimes electronic, sometimes sensitive and soft, low and sweet, but always tuned in warm and sincerely unique (thanks to French vocals on a few tracks), vocals are as impressive as melancholic and hypnotizing. Close to our beloved Sicken Treat's style, thanks to a prefect combination of natural and artificial sounds, Sabotage 79 creates a perfect, various, subtle, moving, sometimes funny, but always thankful for each musical style, album, which is a wonderfully composed piece of art, tending to become a testimony of musical variations and clever sounds. Let's thank the excellent Caravan/Clous label for this perfect album, then go and discover this remarkable artist, as fast as you can...

Slug

www.myspace.com/sabotage79

Commenter cet article